Témoignages
FCM
Evènements
Recherche d’offres de mobilité, d’hébergement ou autres services

Témoignage

Santina - 26 ans

Destination
Lille
Pays
France
Statut
Volontaire
Pays d'origine
Italie
Type de séjour
Volontariat européen

Mes photos

Mon témoignage

Ma mission de volontariat à eu lieu à Lille, dans le CRIJ Hauts-de-France. L'activité générale est liée à la mobilité internationale des jeunes et à la promotion du projet Youth Mobility Makers (FCM) https://www.youthmobilitymakers.com/fr/la-fcm En fait, j'ai contribué à la réalisation d'idées pour informer et sensibiliser les jeunes à la nouvelle plateforme, en se concentrant principalement sur la communication: à travers la publication des posts sur les réseaux sociaux et l'organisation des projets liés à la mobilité internationale des jeunes à leur retour de l'étranger, afin de valoriser et partager leurs expériences ( témoignages oraux, d'expositions, de supports multimédias, d'événements etc.). En tant que volontaire, j'ai participé à l'information des jeunes locaux sur les projets internationaux sur la mobilité (réunion d'information collective, forums, ateliers, …). Ensuite, j'ai été chargée d'organiser la rencontre entre les plusieurs associations de Turin et CRIJ Hauts-de-France afin de collaborer et d'encourager les jeunes des deux villes jumelées à partir à l'étranger et faire connaitre la plateforme de mobilité. J'ai pu participer à différents événements axés sur la mobilité internationale au cours desquels je suis intervenu, avec d'autres volontaires, pour parler aux jeunes de mon expérience en tant que volontaire CES en France, répondant à toutes leurs questions et doutes.
Tout au long de mon bénévolat, j'était en charge de la communication des projets de l'organisation d'accueil par tous les moyens (sur la page Facebook et le groupe, via des articles, des vidéos etc.).

Dispositif/bourse

Corps Européen de Solidarité

Avant mon séjour :

Quelle était ta principale motivation au départ ?

La décision de me lancer dans une nouvelle aventure, après avoir obtenu le Master, pour découvrir un nouveau pays, découle de l'intérêt personnel, toujours présent en moi, d'élargir mes connaissances dans tous les domaines possibles. L'un de mes principaux objectifs, avant de commencer le volontariat, était de parler couramment le français, une langue que j'aimai depuis toujours et que j'ai étudié pendant plusieurs années.

Comment t’es-tu préparé au départ ?

La préparation au départ était très rapide et sans complications surtout parce que la structure d'accueil ( CRIJ Hauts-de-France ) m'a aidé dans tous les démarches administratives, ainsi que dans la recherche d'un logement. En fait, je n'ai même pas eu à chercher car l'association s'en était déjà occupée.

Pendant mon séjour :

En combien de temps t’es-tu adapté à la vie locale ?

C'était pas de tout difficile de s'adapter à Lille, surtout parce que j'habitais dans le centre-ville et j'avais tout près : bars, cafés, restaurants, supermarchés, marchés, etc. De plus, je me sens très chanceuse d'avoir vécu dans une résidence ( Résidence Béthanie ) où j'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes incroyables, et de participer à d'innombrables activités, organisées par nous et les animateurs.

Comment as-tu chercher et trouver ton logement ?

Je n'ai pas eu à chercher parce que la structure d'accueil était chargé et l'avait trouvé avant mon arrivée.

Était-il facile de se déplacer en ville ? (transport en commun, voiture, rues piétonnes…)

C'est très facile de se déplacer en transports en commun à Lille car la ville est bien desservie par les transports et on y trouve un large choix entre les bus, les navettes, le métro, le tramway et les vélos en libre-service, etc.

Quelles étaient les spécialités locales ?

Il y a beaucoup de spécialités locales, typiques de la cuisine du Nord mais, étant végétarienne, je n'ai pas pu tout goûter mais je peux vous dire que le plat que j'ai le plus apprécié est le welsh avec les frites ! Une autre spécialité de la région sont les moules avec des frites !

Peux-tu partager tes bons plans pour sortir et manger ?

Pour sortir il y a beaucoup des bars à Vieux Lille où boire du bon vin et des bières typiques francaises et belges. Dans la Rue solferio, en revanche, il y a des clubs où on peut même danser. Pour manger il y a beaucoup de choix concernant la cuisine typique de Lille et les cuisines plus ethniques.

Quel est le coût de la vie locale ? (en comptant le logement, les transports, la nourriture...)

Le coût de la vie n'est pas très élevé par rapport aux grandes villes voisines. Le coût du transport est assez bas et en ce qui concerne la nourriture, il y a des supermarchés pas trop chers. Mais pour ceux qui, comme moi, préfèrent acheter des aliments frais et biologiques, le meilleur et le moins cher est le Marché de Wazemmes.

Après mon séjour :

Qu’est-ce qui te manque le plus ?

Je sens surtout la manque de mes amis, de l'architecture du nord et de la tranquillité de la ville !

Voudrais-tu repartir à l’aventure encore une fois ? Pourquoi ?

Absolument oui, j'ai hâte de savoir dans quel pays je vais bientôt me retrouver !
"Voyager, c'est découvrir que tout le monde se trompe sur les autres pays" Aldous Huxley.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) jeune qui souhaiterait partir avec ce dispositif et/ou dans ce pays ?

Un conseil ? Partez, partez, partez ! C'est une occasionne unique pour prendre du temps pour soi-même, en faisant quelque chose pour les autres, et s'enrichissant du point du vue personnel et professionnel.